Ensemble pour le bonheur municipal
Activités et recherche
Retour à la liste

Colloque 2012: un franc succès !

Colloque 2012: un franc succès !
20 au 22 septembre 2012
 


Certaines présentations sont en ligne !

Les ateliers

 

 

 


1. Le rôle des élus municipaux en pleine transformation: nouvelles habiletés et compétences requises

Denis Marion, maire de Massueville et Sylvie Vignet, conseillère municipale à Rivière- du-Loup, tous deux membres du CA du RQVVS.

Pas simple le rôle d’élu municipal en 2012! Alors qu’auparavant le rôle des municipalités se limitait aux services à la propriété, désormais, celles-ci doivent aussi s’occuper du développement économique et social, de l’environnement, de la culture, etc. Cette évolution a considérablement transformé le rôle et les compétences requises pour être un élu municipal. Les dossiers sont complexes, liés souvent à des enjeux de société qui dépassent le local. Les relations avec les citoyens ne sont pas toujours faciles: certains se comportent en « payeurs de taxe» et ont des exigences précises, d’autres ont une vision « citoyenne » et souhaitent des processus décisionnels collectifs. Les élus peuvent-ils mieux s’outiller pour faire face à ces défis?

 


 


2. Des municipalités résilientes et entreprenantes : Saint-Mathieu-d’Harricana et Lebel-sur-Quévillon

Martin Roch
, maire, Véronique Trudel, agente de développement, St-Mathieu-d’Harricana, Gérald Lemoyne, maire de Lebel-sur-Quévillon et Marie-Claude Labbé, organisatrice communautaire au CSSS de la Baie-James

St-Mathieu d’Harricana (Abitibi-Témiscamingue) a décidé de revoir son mode d’action et son approche citoyenne en prenant part à un exercice de Tableau de bord de communauté. Cet exercice a permis d’identifier 10 actions prometteuses dont la mise en œuvre a donné un coup de vitalité majeur à la communauté. Découvrez les clés du succès de cette démarche. Petite municipalité située dans la région Nord-du-Québec, Lebel-sur-Quévillon, quant à elle, a été marquée par des événements difficiles (vague de suicides, perte de 700 emplois lors de la fermeture de l’usine Domtar). Ces tragédies auraient pu mettre un terme à la vitalité du milieu et pourtant, les citoyens et les acteurs se sont mobilisés et ont contribué à maintenir le dynamisme et la solidarité. Un exemple impressionnant d’une communauté résiliente qui sait rebondir.

/documents/file/presentation-lebel-colloque-rqvvs-2012-2.pdf

 

/documents/file/saint-mathieu-d-harricana.pdf
 


3. Outils pour une démarche intégrée de développement durable : pourquoi, comment la mener et comment faire participer la population

Sonia Grenon, officière de développement durable, ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire (MAMROT) 

 

Qu’est-ce qu’une municipalité durable? Comment le devenir? Dans un contexte économique parfois difficile, assurer la prospérité de sa collectivité tout en améliorant la qualité du cadre de vie et de l'environnement peut présenter tout un défi pour les organismes municipaux. Loin de constituer un obstacle, le développement durable offre des outils pour le relever. L’atelier a présenté comment les démarches intégrées de développement durable, en tant que processus participatifs de planification et d'intervention, permettent aux organismes municipaux de développer les qualités d’une municipalité durable et de réaliser leur vision à long terme. 

 


 


4. Comment créer un parc intergénérationnel pour favoriser les saines habitudes de vie : l’expérience de Sainte-Germaine-Boulé et de Senneterre

Jaclin Bégin
, Maire de St-Germaine-Boulé, président de Loisir et sport Abitibi-Témiscamingue, Sylvie Chabot-Roy, coordonnatrice du Centre de prévention du suicide de Senneterre et Steve Toulouse, animateur en loisir à la Ville de Senneterre.


Les municipalités de Ste-Germaine-Boulé et de Senneterre ont présenté concrètement pourquoi et comment elles ont décidé et mis de l’avant la réalisation de parcs intergénérationnels pour favoriser les saines habitudes de vie de toute la population. Des projets qui naissent de l’écoute des citoyens, d’opportunités qui se présentent et d’une vision globale de leurs services de proximité.
 

/documents/file/parc-optimiste.pdf

 


5. La stratégie Villes et Villages en santé: ça vous revitalise une communauté!

Julie Lévesque
, coordonnatrice et Louis Poirier, conseiller spécial, Réseau québécois de Villes et Villages en santé

Qu’est-ce qu’une ville ou un village en santé? Pourquoi les municipalités devraient-elles s’engager dans une démarche VVS et comment s’y prendre? Comment recruter des partenaires, transiger avec les décideurs locaux, mobiliser des citoyennes et des citoyens? Élaborer un premier plan d'action? Qu'en est-il des problèmes susceptibles de survenir et comment les prévenir ou encore les résoudre? Comment faire pour durer dans le temps? Autant de questions auxquelles tentera de répondre cet atelier.
 


6. Atelier des bons coups – partage et réseautage

Agathe Lalande, chef de division qualité de vie et vie communautaire, Gatineau, membres du CA du RQVVS

Cette rencontre a été une occasion de partager les préoccupations et les observations concernant les conditions de succès de la mobilisation d’une communauté, la réalisation de projets concrets, les difficultés qui se manifestent, etc.


 

 

 

Ateliers longs
 

 


1. À propos des retombées et de l’utilité de persévérer : 25 ans de vécu VVS à Rouyn-Noranda et à Beauport

Denise Lavallée
, coordonnatrice de Rouyn-Noranda en santé, André Hébert, coordonnateur de Beauport Ville en santé et Monique Côté, coordonnatrice approche territoriale intégrée (ATI) Giffard-Montmorency. Animation: Lisette Lepage, présidente de l’arrondissement Beauport et membre du CA du RQVVS.

Avec 25 ans de vécu Villes et Villages en santé (VVS) au compteur, Rouyn-Noranda et Beauport sont des pionniers de VVS en Amérique et au Québec. D’emblée, soyons franc, le concept de Ville en santé est venu troubler la pratique municipale! Il l’a invitée à élargir ses horizons, à penser autrement ses relations avec les organisations publiques, privées et communautaires de même qu’avec ses habitants. La gestion municipale dans ces deux territoires est devenue avec le temps plus participative (participation citoyenne) et plus intersectorielle (concertation et action intersectorielle). Que seraient devenus ces deux milieux sans la stratégie VVS? Quelles retombées sont identifiables? Pourquoi a-t-il été utile de persévérer pendant toutes ces années?

 

/documents/file/modele-beauport-2012.pdf
 

/documents/file/plan-strat-bvs-2.pdf

 

 


2. Comment éviter (ou mieux gérer) les controverses liées à l'usage du territoire dans nos milieux: un outil concret

Mary Richardson
, anthropologue, Institut national de santé publique (INSPQ) et Joëlle Gauvin-Racine, consultante, anthropologue. Animation : Roger Lachance, consultant et formateur en gestion municipale, RQVVS. 

À l'heure où l'usage du territoire et des ressources naturelles est au cœur de controverses, le monde municipal et les intervenants préoccupés par le développement des communautés peuvent se retrouver face à des défis importants. Quels sont les outils disponibles pour intervenir quand surgit une controverse? Cet atelier a présenté une approche multidisciplinaire qui vise à comprendre les dynamiques sociales et territoriales dans lesquelles s'insère un projet ainsi qu'à dégager des pistes de solution, dans la perspective d'une cohabitation harmonieuse.

/documents/file/appcoh-rapfin-0312.pdf

 

/documents/file/grilles.pdf

 

 


 


3. Le tableau de bord des communautés de l’Abitibi-Témiscamingue: une gamme d'outils pour accompagner le développement d'une collectivité

Gaston Gadoury
, coordonnateur du projet pilote Tableau de bord des communautés de l’Abitibi-Témiscamingue et Ghislain Beaulé, coordonnateur du projet en 2009-2010.

L’approche de développement des communautés n’est pas simple à mettre en application. Elle demande de commencer par le bas, dans le respect des valeurs et de la culture de la communauté, d’accompagner l’expression des besoins, et de savoir les traduire en gestes concrets. L’expérience pilote menée en Abitibi-Témiscamingue en 2009-2010, nommée le Tableau de bord des communautés, a relevé ce défi avec succès. Cet atelier a présenté ce projet et les résultats obtenus dans huit communautés de la région ainsi que le coffre à outils concret développé pour mener à bien cette démarche.

 

/documents/file/3lareine.pdf

 

/documents/file/grille-des-potentiels-la-reine2.pdf

 

/documents/file/tableau-de-bord-comm-at-colrqvvs.pdf

 


 


4. Les secrets de deux démarches de concertation exceptionnelles: la planification stratégique du Témiscamingue et la Table jeunesse de la Vallée-de-l’Or

Nadia Bellehumeur
, coordonnatrice de la planification stratégique de la MRC de Témiscamingue, Jacinthe Marcoux, mairesse de St-Eugène-de-Guigues, Karen Lachapelle, entrepreneure multimédia, Robert Marchand, ex-animateur de la Table intersectorielle jeunesse de la Vallée de l’Or, Paul Pratte, partenaire CJE et Marie-Lise Pilote, coordonnatrice actuelle.

La MRC de Témiscamingue sait mobiliser son monde. Mais le faire pour écrire un plan stratégique de développement du territoire, c’est un défi et une logistique particulière. Cette concertation des organisations et des acteurs s’est faite sur une année complète et à requis la participation de 200 personnes. Une grande expérience qui a porté fruits autant par la qualité des idées que de la vision commune qui a mobilisé la communauté dans sa création. Dans le même sens, le fonctionnement de la Table intersectorielle de concertation jeunesse de la Vallée-de-l’Or pourra en inspirer plus d’un sur la manière de faire de la concertation intersectorielle arrimée de bas en haut.

 

/documents/file/table-jeunesse-mrc-valleedelor.pdf

 


 


5. Élaborer des politiques municipales favorables aux saines habitudes de vie: deux expériences novatrices au Québec

Gilles Bergeron
, directeur du développement social, arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Ville de Montréal et Agathe Lalande, chef de division, qualité de vie et développement communautaire, Ville de Gatineau. Animation : Réal Lacombe, directeur de santé publique de l’Abitibi-Témiscamingue et Louise St-Pierre du Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé.

 

Ces 25 dernières années les municipalités ont vu des changements considérables dans la façon d’exercer leurs rôles et leurs responsabilités. En effet, bien qu’elles ne disposent d’aucune responsabilité légale en matière de santé, les municipalités sont de plus en plus interpellées à agir sur les environnements favorables aux saines habitudes de vie, notamment par l’adoption de politiques municipales. Que ce soit par le bais d’une politique familiale, de développement social, du sport et de loisirs, etc., des mesures concrètes sont mises de l’avant dans un souci de rendre les environnements plus favorables aux saines habitudes de vie. C’est dans ce contexte qu’émergent au Québec des pratiques novatrices qui s’appuient sur une gestion municipale participative et concertée.

 

/documents/file/cote-des-neiges.pdf

 

/documents/file/plan-action-gatineau-ds.pdf

 

 


 

 

6. La médiation culturelle: idées, outils, approches novatrices pour des communautés en santé, créatives et inclusives

Michel Vallée
, Directeur, Service des Arts et de la Culture, Ville de Vaudreuil-Dorion Animation: Julie Lévesque, coordonnatrice du Réseau québécois de Villes et Villages en santé.

Des outils, des idées, des projets innovants qui transforment les communautés, des expériences collectives émouvantes… voilà en quelques mots ce que vous réserve cet atelier qui vous sortira de votre zone de confort en vous proposant de faire les choses autrement. Manque d’appartenance à un milieu, rassemblement d’adolescents dans des lieux publics semant un climat de peur, création de petites communautés fermées liée à l’ethnicité (ghettos), solitude des personnes âgées, etc., voilà autant de situations qui peuvent être désamorcées ou diminuées par la médiation culturelle. Cet atelier interactif apermis aux participants de découvrir la médiation culturelle sous toutes ses facettes.
 

Les plénières

Plénières

La recette des Villes et Villages en santé : évolution depuis 25 ans avec Gérard Marinovich, maire de Eastman.

/documents/file/la-soupe-vvs-par-g-marinovitch.pdf

 

Nos villes et villages en transformation : enjeux et défis
Claire Bolduc, présidente de Solidarité rurale du Québec
Jean-Paul L'Allier, ex-maire de la Ville de Québec et membre du comité des sages de l'UMQ sur l'avenir des municipalités

 

Villes et Villages en santé, une approche unique. Définissons ensemble l'avenir du mouvement

Le point sur 25 ans de VVS au Québec, interventions de Trevor Hancock, de Réal Lacombe et de Julie Lévesque. Tour des régions : rêves et réalités pour des communautés en santé, travail en sous-groupe. Adoption d’une déclaration : 10 messages clés à transmettre aux maires du Québec.

Visites terrain

 

 


1. Le Vieux-Noranda, laboratoire artistique de développement local


AVEC : Robert B. Brière, conseiller municipal et Rosalie Chartier-Lacombe, présidente du comité du Vieux-Noranda (visite à pied).


Le comité du Vieux-Noranda existe depuis plus de 20 ans. Ses leaders ont su avec courage définir sa couleur et ainsi assurer la vocation du quartier. Fait marquant, l’organisation d’un laboratoire artistique de développement local, une première québécoise, a été l’occasion de  rassembler des individus et l’élu local, des gens décidés à remobiliser l’ensemble des citoyens et ses habitants corporatifs autour d’une vision et de projets spécifiques.

La forte présence de lieux patrimoniaux et de production culturelle, le développement durable et le transport vert sont au cœur de leurs préoccupations. À voir comment de grandes convictions produisent tout un effet!
 
 


2. La Cantate nordique, Orchestre symphonique régional (OSRAT)


AVEC : Jacques Marchand, chef d’orchestre de l’OSRAT et Suzanne Blais, directrice du Centre musical en sol mineur (comprend déplacements à pied)

Écrite à l’occasion du 25e anniversaire de l’Orcherstre symphonique régional (OSRAT), la Cantate nordique raconte notre pays, la nordicité bien avant l’humain. « Ce sont d’abord les mots qui sont venus, ensuite les notes », dit Jacques Marchand. C’est dans un cadre enchanteur, soit le centre musical, que la Cantate nordique vous sera révélée.

Découvrez par la même occasion que la culture à Rouyn-Noranda, ce sont des lieux et des personnes capables de rassembler et de réaliser de grandes œuvres : le Centre musical en sol mineur et l’OSRAT en sont des exemples éloquents
 
 


3. Une culture de concertation développée même dans les temps durs


AVEC : Réal Lacombe, directeur régional de la santé publique et Denise Lavallée, coordonnatrice RNVVS (visite en autobus)

Plus d’une soixantaine de projets ont été réalisés sous l’égide de Rouyn-Noranda, ville et villages en santé (RNVVS) au cours des 25 dernières années. Quelques-uns témoignent plus particulièrement de cette capacité des personnes de faire ensemble même dans les moments difficiles. Les approches et les étapes nécessaires au rapprochement des organisations pour  faire encore mieux qu’on ne pouvait se l’imaginer vous seront révélées.
 
 


4. Rouyn-Noranda, un monde de hockey


AVEC : Chantale Polard, directrice du centre d’exposition (visite en autobus)


Saviez-vous que Rouyn-Noranda est la 3e ville au Québec, après Montréal et Québec, à avoir vu le plus de joueurs originaires de sa ville évoluer dans la LNH? Pas étonnant que ce sport soit si populaire, et ce, depuis les tout débuts de la fondation des villes de Rouyn et de Noranda.

Voyez l’exposition dédiée à ce sport collectif qui enthousiasme les foules depuis plusieurs décennies et qui nous prouve que Rouyn-Noranda, depuis toujours, c’est un monde de hockey.
 

Voir ICI le vidéo du coup d'envoi de l'exposition!
 
 


5. L’industrie minière et le développement durable : le modèle de Xstrata


AVEC : Mireille Grenier (comprend déplacements à pied)

Aujourd’hui seule fonderie de cuivre au Canada, la fonderie Horne fait partie de la liste des entreprises qui ont intégré avec succès les principes du développement durable. Leader dans le recyclage du cuivre à l’échelle nord-américaine, voyez comment les activités de la fonderie s’inscrivent dans les nouvelles valeurs que partagent l’entreprise avec sa communauté. Un cheminement, un exercice pas toujours facile d’allier des parcours et des intérêts parfois divergents.

Bienvenue dans cette usine qui a 85 ans d’histoire qui s’est positionnée en faveur d’un meilleur équilibre entre les volets social, environnemental et économique. Une leçon pour toutes industries et tous quartiers!
 
 


 

Merci au comité organisateur

 

 



Dr Réal Lacombe – Direction régionale de santé publique (DRSP), Mario Provencher - président VVS et maire, Ginette Mercier – membre de Rouyn-Noranda, ville et villages en santé (RNVVS), Nadine Maltais – Réseau québécois de villes et villages en santé, Annie Bélanger, remplacée par Amélie Thivierge, CLD tourisme, Denise Lavallée – RNVVS, Catherine Pépin – membre de RNVVS, François Vézina – CSSSRN, Gaston Gadoury – DRSP, Guy Parent – Ville de Rouyn-Noranda et Sylvie Turgeon, présidente du colloque – membre de RNVVS et Ville de Rouyn-Noranda.

 

Sont absentes de la photo, mesdames Monique Beaupré - Vision-Travail et membre de RNVVS, Céline Gaudet et Suzanne Couture, toutes deux engagées dans Val d’Or en santé.

 

 

Merci à nos commanditaires !

 

Merci à nos chefs d'État

 

 

 

 

 

Merci au chef de mission

 

 

Merci à nos chefs de file

 

 

Merci à nos chefs de projet

 

Merci à nos chefs d'équipe

  • Agnico Eagle
  • Paquin Ford
Design web par Acolyte