Ensemble pour le bonheur municipal
Activités et recherche
Retour à la liste

Les municipalités et les déterminants sociaux de la santé

Les municipalités et les déterminants sociaux de la santé
30 mai 2013 au 1 octobre 2013

 

Brochure de la recherche (450 Ko)

 

Au niveau mondial, les maladies chroniques font l’objet de préoccupations de premier ordre. Elles sont notamment présentes à l’agenda des Villes en santé de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en Europe, reconnaissant que les municipalités peuvent faire beaucoup en matière de prévention, en créant des environnements favorables à la santé et en adoptant des politiques qui agissent à la fois sur les déterminants physiques et sociaux de la santé.

 

Quatre réseaux Villes, Villages communautés en santé impliqués

C’est dans cette foulée qu’est né le projet «Communauté en santé : une approche pour agir sur les déterminants de la santé au Canada» dont le Réseau québécois de Villes et Villages en santé (RQVVS) est partenaire avec trois autres réseaux canadiens soit : Ontario Healthy Communities Coalition, BC Healthy Communities (Colombie-Britannique) et le Mouvement acadien des communauté en santé du Nouveau-Brunswick.

 

Les projets des municipalités mis en valeur

Plusieurs activités sont prévues dans le cadre de ce projet, qui serviront à la fois à mettre en valeur les réalisations pancanadiennes des Villes, Villages et communautés en santé dont celles membres du RQVVS et à développer de nouveaux outils pour les soutenir dans leur travail. Le projet vise également la formation d’un Réseau pancanadien des Communautés en santé.

Le projet

Le projet visait à documenter comment l’approche Villes, Villages et Communautés en santé peut être efficace à la prévention des maladies chroniques. Cette dernière permet en effet d’agir en amont sur plusieurs déterminants de la santé et d’influencer les politiques municipales favorables à la santé.

 

Les objectifs spécifiques étaient d'identifier les conditions de succès et les meilleures pratiques des initiatives Villes, Villages et  Communautés en santé en matière de prévention des maladies chroniques ; de recueillir et diffuser des outils et des ressources pour mieux soutenir les municipalités ; de faire des recommandations en matière des politiques favorables à la santé ainsi que dégager des pistes de recherches futures dans le domaine.  

Un projet qui interpelle les municipalités

Parce qu’elles sont des milieux de vie en relation directe et quotidienne avec leurs citoyens et qu’elles possèdent une grande autonomie politique, administrative et financière, les municipalités jouent un rôle clé pour influencer les choix favorisant l’adoption de saines habitudes de vie et la création d’environnements physique et social favorables à la santé.

 

En effet, elles possèdent des leviers d’action pour agir sur les environnements et les conditions sociales qui influencent positivement la santé par leur pouvoir, entre autres, sur l’aménagement du territoire, sur les sports et loisirs, sur la sécurité publique.

 

Dans ce contexte, l’approche Villes et Villages en santé s’avère fort intéressante car elle préconise une vision globale de la santé qui permet d’intervenir au-delà du système de santé. Par des actions locales concrètes et leur influence sur les politiques municipales, les municipalités sont en mesure d’amener des changements tant individuels que collectifs.

L'approche VVS et le développement de saines habitudes de vie et d'environnements favorables à la santé

C’est par une approche préventive, à la fois locale, globale et intégrée qu’il est possible d’influencer favorablement la santé des communautés.

 

L’approche Villes et Villages en santé s’appuie sur des actions concrètes agissant sur de multiples déterminants de la santé. C’est pourquoi le projet posera un regard, non seulement sur les facteurs de risques communs et évitables des maladies chroniques (le tabagisme, l’alcool, les mauvaises habitudes alimentaires et la sédentarité) mais également sur les conditions socio-environnementales qui exercent aussi une influence directe sur ces derniers (social, environmental, physique, culturel, économique, psychologique, etc.)

 

C’est en faisant appel aux principes d’actions de VVS que les municipalités peuvent agir sur la santé de leurs citoyens par :

»   la participation citoyenne ;
»   la concertation intersectorielle ;
»   l’engagement des élus municipaux ;
»   le renforcement des capacités d’agir (empowerment).

 

De telles stratégies s’inscrivent d’ailleurs avec les orientations énoncées dans la lutte aux maladies chroniques de l’Agence de santé publique du Canada et de la Société canadienne du cancer (2009).

                                          

 

 

          

                

Les documents de la recherche

 

Communautés en santé

Le mouvement des Communautés en santé a pris naissance au Canada dans les années 1980. Il s’est étendu dans le monde entier à la suite du lancement en Europe, en 1986, du projet « Villes-Santé » par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) (Hancock, 2009). Aujourd’hui, l’approche Communautés en santé est employée dans des petites et grandes villes, des municipalités, des villages et des collectivités partout dans le monde. Au Canada, on trouve des réseaux solides de Communautés en santé en Colombie-Britannique, en Ontario, au Québec et au Nouveau-Brunswick. Le mouvement des Communautés en santé est basé sur la valeur fondamentale du renforcement des capacités et du pouvoir d’agir des personnes, des organisations et des collectivités.

 

Les initiatives « Communautés en santé » : un cadre d’action sur les déterminants de la santé

 

Enquête sur les initiatives des communautés en santé canadiennes

 

Dans le cadre du projet national, une enquête a été élaborée afin d’en apprendre davantage sur les initiatives des Communautés en santé (ICS) et sur les corrélations entre ces initiatives et les interventions autour des déterminants de la santé. Plus particulièrement, l’enquête visait à déterminer les types de projets que les communautés entreprennent d’un bout à l’autre du pays et les stratégies qu’elles emploient pour atteindre leurs buts. Les principales composantes de l’enquête ont été fondées sur une récente analyse de documents traitant des facteurs qui ont favorisé la réussite des ICS.

 

Enquête

 

Résumé du profil des quatre réseaux provinciaux de Communautés en santé

Pour appuyer la composante de recherche de l’initiative Communautés en santé : Une approche pour agir sur les déterminants de la santé au Canada, le présent rapport donne un résumé du profil approfondi des quatre réseaux provinciaux de Communautés en santé :

  • BC Healthy Communities (BCHC)
  • Coalition des Communautés en santé de l’Ontario (CCSO)
  • Réseau québécois de Villes et Villages en santé (RQVVS)
  • Mouvement Acadien des Communautés en Santé du Nouveau-Brunswick (MACS-NB)

Les profils appuient les buts et objectifs de la recherche en fournissant un cadre de référence, un contexte dans lequel il est possible d’examiner les autres méthodes (p. ex., un sondage et des études de cas).

 

Résumé du profil des quatre réseaux provinciaux de Communautés en santé

 

État des connaissances sur les recherches ayant porté sur les initiatives « Communautés en santé »

 

Le survol que nous présentons ici dresse l’état des connaissances des travaux ayant porté sur les maladies chroniques ou sur les initiatives de Communautés en santé. Le but de cet exercice est de faire l’inventaire des connaissances disponibles à ce jour et d’établir des liens qui répondent à notre questionnement fondamental : en quoi l’approche Communautés en santé peut-elle être utile à la prévention des maladies chroniques?

 

État des connaissances

 

 

4 fiches-résumés des études de cas du Québec

 

Gatineau

 

Rivière-Du-Loup

 

MRC d'Argenteuil

 

Victoriaville

Documentation - Les portraits de 3 communautés du Québec

L’élaboration des portraits de Victoriaville, de la MRC d'Argenteuil et de Rivière-Du-Loup s’inscrit dans le cadre d’une recherche pancanadienne visant à documenter comment l’approche Villes, Villages et Communautés en santé peut prévenir les maladies chroniques en agissant sur les déterminants de la santé.

 

De façon générale, les dimensions documentées par les portraits s’articulent autour des contextes géographique, historique, démographique et socioéconomique de la communauté. Les portraits cernent également les principales dimensions d’une communauté « dite » en santé :

 

  •  L’état de santé et de bien-être des citoyens : la santé est un état complet de bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. Le bien-être revêt un caractère plus subjectif : seul un individu connaît lui-même son état de bien-être par rapport à une situation (OMS, 1999).
  • L’environnement de vie comprend : A) l’environnement bâti qui inclut tous les éléments de l’environnement physique construits ou transformés par l’humain, et B) l’environnement naturel qui inclut tous les éléments physiques non transformés intentionnellement par l’humain.
  • L’environnement social et communautaire fait référence aux caractéristiques des personnes, familles et groupes qui composent la communauté, ainsi qu’aux liens qu’ils entretiennent au quotidien.
  • L’environnement économique fait référence à la richesse présente sur le territoire ainsi qu’à sa distribution entre les différents acteurs.
  • L’environnement politique fait référence à l’engagement des représentants politiques à travers les politiques publiques favorables à la santé. Cette dimension réfère également à la qualité des relations entre les citoyens et les lieux d’exercice du pouvoir.

 

Pour télécharger les portraits, cliquez sur les liens:

Design web par Egzakt