Ensemble pour le bonheur municipal
Membres et projets
Retour à la liste

Produire la santé ensemble: les trois voies d'avenir de Val D'espoir

2010-perce-logopse.jpg
Description

Affichant un niveau d'insécurité alimentaire très élevé, la MRC Rocher-Percé a décidé de renverser la vapeur et de s’offrir collectivement les moyens de prendre soin de sa santé, de son développement, bref de reprendre son avenir en main.

 

Le développement de l'alimentation de proximité pourrait-il donner une occasion d'améliorer les conditions de vie des gens et des communautés? C'est le pari et le rêve partagés par deux citoyennes de la MRC Rocher-Percé qui souhaitaient faire de l'autonomie alimentaire un projet de développement social et économique générant à la fois fierté, connaissance, solidarité et partage au sein de la population.

 

Ainsi est né « Produire la santé ensemble ». Devenu laboratoire rural, financé à ce titre par le Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, Produire la santé ensemble bénéficie de l'appui et de la reconnaissance de plusieurs partenaires économiques, communautaires, municipaux et institutionnels. À cet effet, les protagonistes ont donc l’appui du milieu afin d’expérimenter plusieurs avenues d’avenir.

 

Une vision globale de l'économie 

Axées sur une perspective globale, les pistes de solutions marient les logiques marchande, éducative et nourricière et s’actualisent dans quatre terrains d'étude ;

  • à Val d'Espoir dans la prise en charge de l'alimentation et le développement de nouvelles façons de faire ;
  • à Percé par une démarche participative d'amélioration de la santé globale dont le porteur est l'épicerie - l'Association coopérative de consommation de Percé ;
  • à Chandler, dans la création de liens alimentaires et éducatifs auprès des secteurs institutionnels, communautaires et privés;
  • à la MRC du Rocher-Percé, dans le renforcement de l'offre et la demande d'aliments de proximité.

 

Une panoplie de projets développés

La variété des projets liés à ces quatre terrains d’étude est surprenante. Ils vont d’ateliers de cuisine organisés dans les écoles primaires (les Petits cuistots) et animés par des parents du village, aux visites guidées alimentaires et à la mise en place de groupes d'achat. Ils passent par la création de liens entre des producteurs et des consommateurs, à la conception de jardins communautaires et à la mise en commun de savoir-faire favorisant le rapprochement intergénérationnel. Quand une communauté s’organise pour que ça goûte bon…

Recherche
Filtrer
Design web par Acolyte