Alt
Par Ariane
le 27 septembre 2018
  • Colloque

Pas moins de 80 participants sont réunis à Rivière-du-Loup ce 25 octobre, à l’occasion d’une rencontre régionale du Réseau québécois Villes et Villages en santé (RQVVS) placée sous le thème de l’isolement social et du mieux-vivre ensemble. Ces rencontres sont des moments privilégiés d’échanges entre les acteurs du milieu communautaire, du réseau de la santé et du monde municipal, pour discuter d’enjeux qui ont une incidence sur la santé des citoyens.

D’horizons différents, les participants partagent une préoccupation commune quant aux effets de l’isolement sur la santé, le tissu social et le vivre ensemble. La rencontre régionale entend leur offrir un espace d’information, de réseautage, de dialogue et de partage d’expériences. Des conférences, un panel de discussions et des présentations d’initiatives inspirantes ont permis aux participants de repartir outillés et inspirés par les meilleures pratiques, de découvrir des pistes d’actions et des outils transférables dans leur milieu.

Deux conférences ont permis ainsi d’en apprendre davantage sur le phénomène de l’isolement, dont l’une offerte par la Dre Denise Aubé, médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive à l'unité dédiée au vieillissement en santé de l’Institut national en santé publique. A suivi un panel de discussions où trois initiatives locales mises en place pour contrer ce phénomène ont été à l'honneur : le Bunker de Rivière-du-Loup, le Chat perché de la Maison de la famille du Kamouraska et le projet de travailleuse de milieu à Matane.

Engagé et d’une générosité sans borne, un citoyen bien connu à Rivière-du-Loup, Papa Noël Sow, a livré par ailleurs un témoignage de son parcours atypique. M. Sow se démarque tout particulièrement par son écoute, sa bonne humeur et les nombreuses initiatives qu’il met de l’avant pour rassembler les personnes qui vivent de l’isolement. Finalement, l’approche Voisins solidaires, une initiative qui invite les citoyens à créer ou renforcer les solidarités de voisinage dans leur milieu, sera expliquée. Des exemples concrets provenant de la MRC de Kamouraska ont été partagés.

Au cours du dîner, une vingtaine de projets ont été présentés de façon interactive. Provenant de partout dans la région, ceux-ci sont autant d’exemples inspirants pour briser l’isolement et mieux vivre ensemble. Les participants ont voté pour leurs coups de cœur, qui ont été dévoilés au terme de l’activité.

Les rencontres régionales, une formule gagnante dans le Bas-Saint-Laurent

La Ville de Rivière-du-Loup était hôte pour une troisième fois de cette journée régionale. Cet engagement témoigne de l’intérêt qu’elle y accorde, la mairesse, Mme Sylvie Vignet, étant en outre la vice-présidente du Réseau. Le comité organisateur de la rencontre est composé de la Ville de Rivière-du-Loup, de la Direction de la santé publique (DSPu) du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, du Réseau québécois de Villes et Villages en santé, de la MRC de la Matanie et de la municipalité de Mont-Carmel.

Pour retrouver la programmation complète, cliquez ici