Le Patrimoine et la Marée des mots : un projet de médiation culturelle
Malgré tous les efforts déployés pour démocratiser la culture et les arts, à la Ville de Québec, on constatait qu’un pan entier de la population ne se sentait pas concerné.
  • Alt
Description du projet

Malgré tous les efforts déployés pour démocratiser la culture et les arts, à la Ville de Québec,
on constatait qu’un pan entier de la population ne se sentait pas concerné. Pour tenter de
pallier à cette lacune, naissait l’idée d’un projet susceptible de créer de véritables rencontres
entre les artistes, les oeuvres et les citoyens.


Pensé d’abord pour les festivités entourant le 375e anniversaire de Beauport, un projet de
médiation culturelle a été mis sur pied afi n de permettre à un groupe d’adultes en processus d’alphabétisation de s’initier au patrimoine de leur ville, à l’aid e de professionnels. Il s’agissait d’apprendre à des gens à reconnaître, comprendre et apprécier différents types de patrimoine présents autour d’eux et à leur permettre de parler de leur propre passé.


La notion de médiation culturelle, au-delà de la stricte animation culturelle, implique de
nouvelles actions, innovatrices et dynamiques où les artistes, les intervenants culturels
et les citoyens engagés dans le projet s’inscrivent dans l’agir, il s’agit donc non plus seulement de donner accès à la culture, mais de provoquer un réel échange entre des
artistes professionnels et les citoyens devenus autant acteurs que spectateurs.


L’inclusion de la notion de patrimoine dans la sphère culturelle par le biais d’un atelier
offert à des gens qui ont peu d’occasion de parler de leur passé et de leurs expériences,
a donné lieu à une rencontre enrichissante entre des citoyens, des intervenants et des
professionnels du patrimoine.


Détails du projet